Contenu principal

La différenciation pédagogique : tenir compte des besoins de chaque élève

Les conditions requises pour aider les élèves à développer leur potentiel dans un domaine d'études sont les suivantes :

  • avoir des attentes élevées et réalisables pour chaque élève;
  • planifier les activités en misant sur les points forts des élèves;
  • évaluer les connaissances et les acquis des élèves avant d'enseigner un nouveau concept;
  • privilégier la collaboration pour résoudre des problèmes;
  • faire un enseignement explicite des concepts;
  • planifier des séances guidées pour consolider les apprentissages d'un petit groupe d'élèves qui ne maîtrisent pas un concept;
  • tenir compte du rythme, du style d'apprentissage et des champs d'intérêt des élèves;
  • faire appel à une variété de stratégies d'enseignement, d'apprentissage et d'évaluation;
  • offrir des ressources adaptées au niveau de compétence des élèves;
  • transférer graduellement la responsabilité de l'apprentissage à l'élève;
  • avoir recours à la technologie.

en savoir plus
À l’écoute de chaque élève grâce à la différenciation pédagogique – partie 1
À l’écoute de chaque élève grâce à la différenciation pédagogique – partie 2
TA@l’école
La différenciation pédagogique

L'enseignement explicite

L'enseignement explicite vise à aider les élèves à appliquer une habileté, une stratégie ou une notion avant de s'investir dans une tâche plus complexe. La relation avec l'élève est basée sur un modèle « à donner ». Cette façon d'enseigner favorise la différenciation, car elle permet un dépistage des élèves qui, après quelques essais, éprouvent encore des difficultés. L'enseignement explicite se divise en trois étapes :

  • le modelage - l'enseignante ou l'enseignant explicite le raisonnement à voix haute et explique les liens établis et les moyens employés pour réaliser une tâche.
  • la pratique guidée – les élèves sont regroupés en petits groupes afin de mettre en pratique ce qui a été montré lors du modelage. L’enseignante ou l’enseignant circule parmi les groupes et peut échanger à ce sujet.
  • la pratique autonome – l’élève réinvestit dans une autre tâche, de façon autonome, la stratégie ou le concept enseigné. L’enseignante ou l’enseignant observe et évalue la capacité des élèves à appliquer une stratégie ou une notion dans le but de regrouper en situation guidée des élèves qui ont encore des difficultés.

en savoir plus
TA@l’école, L’enseignement explicite : une stratégie d’enseignement efficace en lecture, en écriture et en mathématiques

L'apprentissage par projets

Cet apprentissage permet aux élèves de s’engager dans la construction des savoirs tout en étant en interaction avec les autres. Les élèves sont amenés à se questionner, à formuler des hypothèses et à prendre en charge leur apprentissage. Les enseignantes et les enseignants deviennent des facilitatrices et des facilitateurs pédagogiques, ce qui favorise le développement des habiletés. De plus, cette pratique permet la différenciation sur le plan des contenus d’apprentissage, des processus et des productions.

en savoir plus
Guide de la pédagogie de projet

L’apprentissage par l’enquête

L’apprentissage par l’enquête n’est pas une approche où l’élève est laissé à lui-même. Cette approche inductive permet à l’élève, en groupe, de s’interroger, de formuler des hypothèses et de tirer des conclusions qui seront validées. L’apprentissage fondé sur l’enquête demande aux élèves de construire leurs propres connaissances, à partir d’expériences et d’explorations.

en savoir plus
L’apprentissage par l’enquête

L'apprentissage coopératif

Il consiste à regrouper des élèves en vue d’atteindre un objectif commun; chaque élève est appelée à accomplir une tâche particulière. Cette pratique permet à l’élève de développer des habiletés sociales, de s’exprimer et d’apprendre à débattre. La relation que l’enseignante ou l’enseignant entretient avec les élèves favorise l’autonomie et permet de développer le sentiment de compétence. Cette pratique s’apparente à la différenciation pédagogique.

en savoir plus
L’apprentissage coopératif

L'apprentissage par la résolution de problèmes

L’apprentissage par la résolution de problèmes a pour but d’aider les élèves à « apprendre à apprendre ». Cette pratique les amène à trouver, en groupes, des solutions à des problèmes concrets à l’aide de ressources pertinentes et de stratégies efficaces. Elle développe leur pensée critique et créative tout en assimilant des connaissances. Il s’agit de formuler des problèmes ouverts et bien construits.

en savoir plus
La résolution de problèmes en mathématique

citation« Le rôle de l’enseignante ou de l’enseignant consiste à appuyer chaque élève. Cela peut sembler simple, mais il s’agit en réalité d’un objectif complexe. Lorsque les enseignants travaillent ensemble pour s’interroger sur l’apprentissage et l’implication de leurs élèves, ils voient cette complexité comme une occasion de mieux comprendre les choses, plutôt qu’un processus à simplifier. La majeure partie du temps, les enseignants sont seuls en classe avec leurs élèves. Par contre, la nature collaborative de cette pratique leur permet d’approfondir le processus d’apprentissage. La collaboration offre aux enseignants de nouvelles perspectives, met l’accent sur la diversité et leur donne un espace au sein duquel ils peuvent s’interroger sur l’apprentissage des élèves, et ainsi obtenir un point de vue qui n’est pas accessible quand cette analyse est faite de façon individuelle. » Ministère de l’Éducation de l’Ontario

Enseignement à une classe à années multiples

Une classe à niveaux multiples, c’est comme « deux pour le prix d’un », et selon les enseignantes et les enseignants qui en ont eu la charge, ce n’est pas toujours facile.

en savoir plus
Classes à années multiples : Stratégies pour rejoindre tous les élèves de la maternelle à la 6e année
Introduction aux classes à années multiples