Contenu principal

Les élèves ont plus de chance d’être motivés à apprendre si les activités en salle de classe sont perçues comme pertinentes et si le succès leur semble probable après un effort raisonnable. L’effort qu’on déploie à la tâche est proportionnel à la confiance qu’on a de pouvoir réussir pourvu qu’on s’applique, puis proportionnel à la satisfaction qu’on a d’y participer ou encore de recevoir des récompenses et des bénéfices associés à la réussite. En l’absence d’un de ces facteurs, aucun effort ne sera déployé.

Les préalables essentiels à la motivation et à la réussite des élèves sont :

  • un environnement sympathique et beaucoup d'appui
  • un degré convenable de défi et de difficulté
  • des objectifs d'apprentissage pertinents et réalistes
  • l'utilisation maximale des ressources.

Le désir d’apprendre des élèves est une compétence qui s’acquiert par l’expérience. Il faut protéger les élèves des soucis prématurés quant à leur niveau de compétence. On y arrive en organisant des activités qui favorisent l’apprentissage plutôt que l’évaluation du rendement. L’exemple, la communication des attentes, l’enseignement varié ou la fréquentation de personnes significatives, surtout les membres du personnel enseignant et les parents, réussissent le mieux à stimuler le désir d’apprendre chez l’élève. En amenant l’élève à faire des choix judicieux, l’enseignante ou l’enseignant renforce à la fois son sentiment de compétence et de motivation.

Pour motiver les élèves en exploitant leur désir d'apprendre (motivation intrinsèque) :

  • Programmer pour la réussite.
  • Enseigner à se fixer des buts, à évaluer son rendement et à renforcer son apprentissage.
  • Aider les élèves à faire le lien entre effort et résultat.
  • Fournir des occasions de socialisation pour assurer le développement total de la personne.
  • Adapter la tâche aux intérêts des élèves.
  • Ajouter des éléments nouveaux et variés.
  • Donner l'occasion aux élèves de réagir de façon active.
  • Accorder une rétroaction immédiate aux efforts des élèves.
  • Permettre aux élèves de compléter ce qui a été entrepris.
  • Incorporer des éléments de simulation.
  • Incorporer certains éléments de jeu dans les activités d'apprentissage.
  • Ajouter des objectifs très exigeants et des questions qui portent à réflexion.
  • Donner l'occasion aux élèves d'interagir avec les pairs.

Pour stimuler le désir d'apprendre des élèves (motivation extrinsèque) :

  • Récompenser le bon rendement ou les améliorations.
  • Organiser des concours appropriés.
  • Souligner la valeur pratique des activités académiques.
  • Donner vous-même l'exemple d'une personne avide d'apprendre.
  • Faire connaître les attentes et les caractéristiques du désir d'apprendre chez l'élève.
  • Minimiser l'anxiété chez l'élève au sujet de son rendement au cours des activités d'apprentissage.
  • Faire ressortir l'intensité de l'engagement requis par le projet.
  • Susciter l'enthousiasme pour le projet.
  • Susciter l'intérêt ou une appréciation pour la tâche.
  • Rendre plus personnel, plus concret et plus familier le contenu abstrait d'une matière.
  • Amener les élèves à générer leur propre désir d'apprendre.
  • Susciter la curiosité et l'anticipation.
  • Susciter la contradiction ou le conflit intellectuel.
  • Énoncer les objectifs d'apprentissage et fournir des pistes pour les réaliser.
  • Démontrer, par l'exemple, le processus de résolution de problèmes associé à la tâche.