Contenu principal

Voici quelques stratégies qui accroîtront votre efficacité.

  • Formuler une remarque d'une façon positive (une intervention négative demande quatre interventions positives pour rétablir la valorisation personnelle).
  • Parler directement à l'élève en cause et non au groupe.
  • Attendre 5 à 10 secondes après avoir posé une question (le silence après les interventions permet l'intériorisation).
  • Faire participer les élèves dans les choix (p. ex. activités, projets, horaire).
  • Voir les incartades d'élèves comme étant un problème à solutionner et non comme une insulte personnelle.
  • Déterminer d'abord dans sa tête les étapes à suivre afin d'être claire ou clair.
  • Transmettre le goût de l’apprentissage et de la recherche par des interventions positives.
  • Écouter l'élève sans l'interrompre; le respecter ne veut pas dire l'approuver.
  • Faire respecter un règlement établi.
  • Accepter de rencontrer un élève en particulier solutionne souvent l'incompréhension de part et d'autre.
  • Perdre du temps au début du cours pour prendre contact est du temps gagné.
  • Valoriser les interventions des élèves.
  • Respecter les idées des élèves.
  • Régler soi-même les problèmes avec les individus.
  • Savoir apprécier les efforts.
  • Trouver des occasions d'intervention différentes (enseignement, évaluation, détente).
  • Varier ses méthodes d'enseignement (p. ex. remue-méninges, tour de table, équipes, recherche).
  • Permettre les interventions entre élèves.
  • Exiger l'écoute quand un élève parle.
  • Apprendre à poser des questions ouvertes.
  • Savoir reconnaître du bon, du positif dans les réponses.
  • Encourager donne plus de résultats que réprimander.
  • Écouter attentivement et se mettre dans la peau de l'autre; ensuite seulement, chercher une réponse.
  • Savoir sourire et se détendre.
  • Reconnaître ses erreurs.
  • Apprendre à utiliser son énergie d'une façon efficace.