Imprimer

La préparation de la première journée sera certainement plus longue que les autres préparations de l’année, mais ce sera aussi la plus importante. Ce premier jour établira l’environnement d’apprentissage pour toute l’année. Tout en affirmant votre autorité, démontrez votre goût d’apprendre aux élèves. En stimulant leur intérêt, vous les motiverez à apprendre.

En préparant cette première journée, pensez à une activité qui engagera la participation de tous les élèves et qui vous permettra de les connaître. Prévoyez une simulation ou une activité brise-glace. Essayez de rendre cet exercice amusant.

Une fois le climat bien instauré et les liens tissés, il est possible de favoriser un apprentissage optimal, c’est-à-dire d’entrer en véritable relation pédagogique par une présence constante et une attention soutenue.

en savoir plus
Des interventions pédagogiques qui favorisent un climat de confiance et un sentiment d’appartenance - https://www.redontario.ca/recherche.aspx?section=11

L’attitude ou le sentiment de compétence à l’égard d’une tâche donnée est un facteur déterminant dans la réussite des élèves. Voici deux modèles pour mesurer l’attitude de l’élève :

Théorie de l’expérience optimale (flow)

La théorie de l’expérience optimale (flow) a été développée par Mihaly Csikszentmihalyi. Selon lui, il s’agit d’un état euphorisant où la concentration est si intense que l’on perd la notion du temps et que plus rien d’autre ne compte. L’expérience optimale est étroitement liée à la motivation intrinsèque. L’attitude d’une personne à l’égard d’une tâche est variable et situationnelle. Il existe des outils pratiques permettant à l’élève de prendre conscience de son attitude à l’égard d’une tâche. Cela l’aidera à mesurer son degré d’engagement, d’efficacité personnelle, de connaissances et de compétence afin de s’autodéterminer et de s’engager.

Les déterminants du « flow » sont les suivants :

Sentiment d’efficacité personnelle ou de compétence

Le sentiment d’efficacité personnelle (SEP) se définit comme les croyances qu’entretient un individu sur sa capacité à réaliser une tâche particulière ou à affronter efficacement une situation précise. Des recherches démontrent que plus le sentiment d’efficacité personnelle est fort chez les élèves, plus :

Les déterminants qui entrent en jeu dans le développement et le renforcement du sentiment de compétence sont :