Contenu principal

Voies de fait à l’égard d’un élève

Voies de fait à l’égard d’un élève

Fiche 27

Description du comportement observé

Il y a bagarre ou menace de bagarre après un affrontement entre deux élèves.

Considérations

Il ne faut pas permettre aux élèves de croire que l'école est un refuge pour les petits tyrans ou qu'elle constitue une société à part où les lois normales ne s'appliquent pas. Il est important, dans les cas de voies de fait, de respecter en tout temps le règlement de l'école ou celui du conseil scolaire, et de prendre connaissance des articles du Code criminel contenant les dispositions concernant l'usage intentionnel de la force.

L’article 43 du Code criminel prévoit la force raisonnable comme moyen de maintenir l'ordre et la discipline. Consulter l’annexe C – Lois et politiques.

Démarche d’intervention proposée

  • Demander de l'aide si nécessaire; intervenir immédiatement et aviser la direction.
  • Communiquer avec les parents des deux élèves pour les informer de l'incident.
  • Évaluer la gravité de l'agression, l'âge des élèves impliqués et faire un rapport à la police si cela est justifié. Lorsqu'il s'agit d'une agression grave ou que la victime est blessée, l'école, l'enseignante ou l'enseignant devrait communiquer avec la police. C'est la police qui décidera si l'élève doit être arrêté ou non et si des plaintes seront déposées.
  • Réagir à toutes les situations de ce genre avec cohérence et en respectant les politiques de votre conseil scolaire. En plus des conséquences juridiques d'un tel acte, iI doit également y avoir des conséquences au niveau de l'école.

Stratégies de prévention

  • Les élèves devraient être informés dès le début de l'année des comportements inacceptables et des conséquences qui en découlent.
  • Le personnel enseignant et la direction devraient assurer une surveillance adéquate.
  • Le personnel de l'école devrait être formé dans le domaine des stratégies de résolution de conflits (confrontation, négociation, médiation, etc.).