Contenu principal

Plagiat et tricherie

Plagiat et tricherie

Fiche 21

Description du comportement observé

L’élève remet un travail qui n’est pas de lui ou semble consulter des notes cachées durant une évaluation.

Considérations

Les examens à choix multiples sont les plus propices au plagiat et à la copie, surtout si les élèves sont assis très près les uns des autres. Le risque de plagiat est plus probable lorsque les mêmes travaux sont demandés d’année en année

Démarche proposée

  • Faire connaître aux élèves les conséquences du plagiat ou de la tricherie sur un test ou un travail.
  • Éviter d'accuser l'élève. Si les doutes sont fondés, chercher à obtenir l'aveu de l'élève. Si l'élève reconnaît sa culpabilité, prendre les mesures qui s'imposent conformément aux règlements de l'école, et ce, en consultation avec la direction. Ces mesures devraient inclure un appel aux parents.
  • Si l'élève persiste à nier sa culpabilité mais que vous avez de bonnes raisons de croire à un mensonge, consulter la direction et communiquer avec les parents
  • Imposer des conséquences qui inciteront l'élève à une réflexion sur l'honnêteté.

Interventions préventives

  • L’école devrait disposer de règlements clairs en ce qui a trait au plagiat et à la tricherie.
  • Les enseignantes et les enseignants devraient prendre le temps d'aménager le local en espaçant les pupitres convenablement et en rendant impossible l'accès au matériel défendu. Il serait opportun de se placer stratégiquement dans la classe et d'éviter d'être occupé à autre chose pendant la période d'examen.
  • Les enseignantes et les enseignants devraient périodiquement prendre le temps de définir le plagiat et de revoir les conséquences qui découlent de la copie du travail d'une autre élève ou d’un autre élève ou de d’autres sources. Il est important de discuter avec les élèves de l’honnêteté, des valeurs et des conséquences pour un tel manquement.