Contenu principal

Perturbation dans la salle de classe

Perturbation dans la salle de classe

Fiche 20

Description du comportement observé

Un élève est absent depuis plusieurs jours et l'école doute de la raison fournie (maladie). L’enseignante ou l’enseignant découvre que celui-ci est victime de harcèlement de la part d'un autre élève et qu'il préfère rester à la maison. L’élève qui le harcèle le distrait en lui lançant des projectiles variés (par exemple, avions en papier) et en lui adressant constamment des propos insolents.

Considérations

Peu importe les détails, les élèves qui sont victimes de ce type de harcèlement sont incapables de poursuivre calmement leur travail et s’absentent pour des raisons de maladie. Leurs absences répétées sont remarquées par l'enseignante ou l'enseignant et les parents. Il s'agit d'une stratégie de la part de l'élève coupable pour attirer l'attention. C'est une version plus hostile du comportement qu'adoptent les élèves qui parlent toujours sans permission ou qui jouent les clowns de service. Il s'agit cependant d'un comportement qui constitue une véritable menace pour les autres élèves. Tous les élèves ont le droit d'apprendre et les enseignantes et les enseignants ont le droit d'enseigner.

Les suppléantes et les suppléants devraient être très bien informés quant au protocole en vigueur à l'école dans ces circonstances et connaître les cas problèmes. Un système de jumelage pourrait être utile pour les nouvelles suppléantes et les nouveaux suppléants.

Démarche proposée

  • Discuter du problème en privé avec l'élève dès que possible, préférablement après la confrontation. Lui rappeler les limites d'une conduite acceptable et lui demander comment il pourrait modifier son comportement.
  • Communiquer avec les parents dès l'apparition de ce genre de comportement. Se renseigner sur le contexte familial de l'enfant. Cela pourrait être utile puisque sa situation à la maison pourrait être un facteur dans sa quête d'attention et la manière de l'obtenir.
  • Changer l'élève de place ou réorganiser la classe si nécessaire. À la limite, faire transférer l'élève dans une autre classe si cette solution est acceptable. Il est important de rester à proximité des cas problèmes et de les garder dans son champ de vision en tout temps.
  • Éviter de punir toute la classe pour le comportement répréhensible d'un ou deux élèves.
  • Faire en sorte que les autres élèves ne fassent plus l'objet d'agressions physiques. Lorsque l'acte est suffisamment sérieux pour être considéré comme une agression au sens juridique, consulter la FICHE qui traite de ce problème sous la rubrique « Voies de fait ».
  • Rappeler aux élèves que le droit d'apprendre est assorti de la responsabilité de permettre aux autres d'apprendre.

Stratégies de prévention

  • La direction et le personnel enseignant devraient, dès le début de l'année, indiquer aux élèves les comportements qui sont acceptables à l'école et ceux qui ne le sont pas. Il faut avertir les élèves de ne pas toucher aux autres et leur expliquer ce qui constitue des voies de fait et les conséquences juridiques qui en découlent.
  • Lorsque l'occasion se présente, prendre le temps de revoir avec les élèves les comportements qui sont acceptables.
  • Prendre le temps de féliciter les élèves qui dérangeaient la classe par le passé, mais qui ont amélioré leur comportement.
  • Une session de formation ou une discussion au niveau du personnel de l'école sur la discipline coopérative, des stratégies de résolution de conflits et des techniques de confrontation et d'interpellation pourrait être utile.