Contenu principal

Intimidation

Intimidation

Fiche 11

«Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.»

Considérations

Définition

L’intimidation ou le harcèlement est défini comme étant l’utilisation délibérée et de façon continue du pouvoir exercé par une personne dans le but de faire du mal à une autre personne ou de la rejeter.

Trois conditions sont essentielles à l’intimidation:

Le pouvoir : Les enfants qui font de l’intimidation acquièrent leur pouvoir grâce à leur taille et à leur force physique, leur statut dans le groupe et le soutien de leurs pairs.

La fréquence : L’intimidation se caractérise par des attaques répétées. C’est le facteur qui provoque la terreur d’anticipation dans l’esprit de l’enfant qui subit l’intimidation et qui peut être très néfaste et avoir les effets les plus débilitants.

L’intention de nuire : Les enfants qui utilisent l’intimidation pour exercer un pouvoir le font généralement avec l’intention de blesser l’autre enfant sur le plan physique ou émotif.

Exemples d’intimidation

  • Dire des paroles blessantes ou se moquer d’un autre jeune.
  • Ignorer un jeune ou le rejeter volontairement du groupe d’amis et des activités.
  • Frapper, bousculer ou adopter d’autres comportements violents à l’égard d’un autre jeune.
  • Raconter ou écrire des mensonges et répandre de fausses rumeurs à l’égard d’un autre jeune.

Profil de la victime

Les victimes sont choisies par leurs agresseurs pour des raisons diverses : objets et vêtements dispendieux, différences physiques (minceur, obésité, taille, acné, port de lunettes ou d’appareils dentaires), défauts de langage (bégaiement, difficultés de prononciation), personnalité introvertie et solitaire, habitudes alimentaires (végétarisme, repas biologiques).

Les caractéristiques des victimes

  • Elles éprouvent de la difficulté à s’affirmer devant les autres et lors des conflits.
  • Elles éprouvent certaines difficultés à émettre leur opinion.
  • Elles ont peu confiance en elles.
  • Elles vivent dans la crainte et présentent une identité fragile (faible estime de soi).
  • Elles ont peu d’amis et sont souvent seules.
  • Elles ont peur de dénoncer l’agresseur.
  • Dix pour cent d’entre elles seraient des filles.

Profil de l’agresseur

Le plus souvent, la personne qui taxe ou intimide le fait dans le but de se valoriser, de s’imposer, de prouver qu’elle est importante et courageuse. Rares sont les personnes qui taxent et qui agissent seules; habituellement, c’est un garçon de 13 à 17 ans provenant d’une famille séparée, non motivé à l’école ou décrocheur. Il consomme de l’alcool et des drogues et appartient à un gang.

Caractéristiques des agresseurs

  • Ils croient que la violence est un bon moyen de s’affirmer devant les autres.
  • Ils ressentent la nécessité d’écraser les autres pour rehausser leur estime de soi ou leur image.
  • Ils sont agressifs envers autrui.

Voir Annexe D – Recommandations face à un comportement d’intimidation