Contenu principal

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z #

Companies starting with T

Taxage

Fiche 24

Qu’est-ce que le taxage?

Le taxage, qu’on appelle aussi extorsion, est une forme grave d’intimidation qui se manifeste quand un jeune essaie d’enlever quelque chose à un autre jeune, sans avoir son consentement; c’est un moyen d’obtenir de l’argent ou d’autres objets par des menaces, des actes d’agression, d’intimidation ou de harcèlement.

Exemples de taxage

  • Le jeune prend le lunch d’un autre et lui profère des menaces advenant le cas où celui-ci voudrait le dénoncer.
  • Le jeune menace de battre l’autre si celui-ci ne lui cède pas son baladeur ou de l’argent.
  • Le jeune menace de téléphoner à l’autre tous les jours et lui fait peur s’il ne cède pas ses devoirs.

Voir Annexe D – Recommandations face à un comportement d’intimidation

Techniques d’intervention

Annexe B

Techniques à utiliser pour la résolution pacifique de conflits

Confrontation

La confrontation s'entend d'un entretien entre l'enseignante ou l'enseignant et l’élève fautif. Elle a pour but de permettre à celui-ci d'analyser sa conduite et de s'engager dans une démarche de solution du problème tout en identifiant, conjointement avec l'enseignante ou l'enseignant, une conséquence acceptable aux gestes ou aux paroles répréhensibles. Lors de la confrontation, clarifier le problème, rechercher et identifier ensemble une solution, prévoir une mise en application de la solution et assurer un suivi avec échéancier. En général, iI s'agit d'une démarche qui se prépare.

Médiation

La médiation s'entend d'un entretien entre au moins trois personnes. L’une d'elle agit comme médiatrice. Elle a pour but de permettre à deux élèves d'analyser leur conflit en précisant leurs responsabilités respectives et en s'engageant mutuellement dans une démarche de solution du problème tout en identifiant avec la médiatrice ou le médiateur les conséquences acceptables aux gestes ou aux paroles répréhensibles. En général, iI s'agit d'une démarche qui se prépare.

Négociation

La négociation constitue une technique qui peut s'insérer dans le processus de confrontation et de médiation. Elle a pour but de contribuer à la solution des conflits en aidant l’élève à prendre ses responsabilités, à s'engager dans la recherche de solutions et à acquérir l’art de négocier lorsqu'il se trouve dans des situations personnelles de conflits de besoins.

Techniques à utiliser avec modération et jugement

Interpellation

L’interpellation est une mise en demeure respectueuse mais ferme, signifiant à l’élève de cesser une conduite jugée illégale, immorale ou destructive pour lui ou pour les autres.

Retrait

Le retrait s'entend d'une mesure disciplinaire qui prévoit le retrait de l'élève fautif de son groupe et l'isolement pendant une période de temps pouvant varier selon le cas. Normalement, le retrait ne devrait pas dépasser dix minutes et il devrait être immédiatement suivi d'un entretien de confrontation avec l'élève concerné, dans le but de permettre un retour sur la raison du retrait et sur la recherche de solutions personnelles et constructives.

Techniques à éviter

Accusation

L’enseignante ou l’enseignant qui est témoin d'un geste répréhensible de la part d'une élève ou d’un élève ne devrait pas porter d'accusations contre cet élève, mais plutôt rapporter les faits et laisser aux autorités compétentes le soin de porter les accusations appropriées. Il est plus formateur pour l'élève qu'il avoue son délit lors d'une session de confrontation que d'être l’objet d'une accusation. Il est préférable de s'en tenir aux faits et de dire « Je t'ai vu regarder constamment sur les copies de Michelle! Tu veux t'expliquer? »que de dire « Tu es un tricheur! », « Tu as triché », « Je t'ai vu! ».

Affrontement

Il y a affrontement quand deux personnes se perçoivent comme adversaires et poursuivent leur échange dans le but de déterminer une gagnante ou un gagnant. L’enseignante ou l'enseignant évitera toute situation d'affrontement avec l’élève en demeurant calme, en refusant de lui répondre et en se retirant.

Tenue vestimentaire inacceptable

Fiche 25

Description du comportement observé

L’élève arrive en classe portant un T-shirt imprimé d'un logo et d’un message répréhensibles qui font allusion aux drogues.

Une élève porte une blouse beaucoup trop révélatrice. La tenue vestimentaire de l'élève agite les autres élèves de la classe au point où l'enseignante ou l’enseignant ne peut faire concurrence à cette distraction.

Considérations

La Loi sur l'éducation donne l'autorité à l'école d'agir dans de telles circonstances. Le précédent juridique suggère qu'une tenue vestimentaire susceptible de provoquer un comportement perturbateur chez les élèves constitue une raison suffisante pour exiger que l'élève change de tenue. Dans certains cas, des vêtements inhabituels tels que le port d’un couvre-chef ou d’objets cérémonials, font partie des exigences de certaines religions. Il est donc important d'être au courant de ces particularités avant de prendre des mesures disciplinaires et de considérer l'équilibre à préserver entre la liberté d'expression et la nécessité de maintenir un environnement scolaire propice à l'apprentissage.

Démarche d’intervention proposée

  • Traiter initialement tous les incidents comme s'il s'agissait d'une erreur involontaire de la part de l’élève plutôt que d'une perturbation préméditée.
  • Prendre l'élève à part et lui faire comprendre qu'il serait préférable qu'il se change et porte un vêtement plus convenable.
  • Informer les parents lorsque nécessaire.
  • Mettre l'accent sur la tenue convenable dans les circonstances.

Stratégies de prévention

  • Faire participer les élèves à l'élaboration d'un code vestimentaire qui s'applique à tous les élèves, ainsi qu'au personnel enseignant et à toute employée ou tout employé de l'école.
  • Se munir de plusieurs chandails de coton ouaté ou d’autres vêtements pour les cas d'urgence.

Troubles de comportement

Fiche 4

Description du comportement observé

L’élève ayant des troubles de comportement a, depuis quelque temps, des écarts de conduite assez fréquents. Il semble ne plus avoir de contrôle sur sa conduite personnelle et les comportements inacceptables qu'on lui reproche sont assez variés. Les règlements semblent ne plus avoir de valeur pour lui.

Considérations

Presque toutes les formes de comportement répréhensibles peuvent se compliquer lorsque l'élève qui doit être discipliné souffre de troubles de comportement. Les enseignantes et les enseignants peuvent hésiter à discipliner ce type d'élève, craignant une réaction forte s'ils tentent de corriger son comportement. Par contre, l’école ne peut se permettre d’avoir deux poids deux mesures en matière de discipline. La notion d'attentes variables pour différentes catégories d'élèves créerait inévitablement des difficultés. Si les règlements sont les mêmes pour toutes et tous, les sanctions peuvent varier selon le cas, dans l'intérêt de la justice et pour assurer la réaction la plus appropriée. Le personnel enseignant et les autorités doivent toujours faire preuve de jugement dans le choix des sanctions. Bien que la Loi sur l'éducation permette une certaine souplesse, on devrait éviter de tolérer la mauvaise conduite des élèves souffrant de troubles de comportement.

Démarche d’intervention proposée

  • Susciter l'intervention immédiate de la direction. Ne pas hésiter à faire appel aux personnes-ressources de l'école ou du conseil scolaire. Il est parfois préférable de consulter des spécialistes qui connaissent bien les troubles de comportement et qui ont l'expérience de telles situations dans le but de discuter des options possibles avec le personnel enseignant concerné.
  • Obtenir la collaboration des parents s'il est difficile de résoudre le problème ou si l'on juge que leur intervention est nécessaire.
  • Faire appel à l'équipe d'intervention, en cas de crise (voir Manque de respect et provocation), pour retirer l'élève de la classe si c'est nécessaire. Dans les cas plus sérieux, appeler le personnel des services de santé communautaire ou la police. Rappelons que dans les deux cas, une consultation préalable avec la direction est nécessaire.
  • Documenter les cas et élaborer un plan qui suivra l’élève.

Stratégies de prévention

  • Afin de s'entendre sur la façon de gérer de tels comportements, l’ensemble des enseignantes et des enseignants devraient connaître le code de vie de l’école et devraient discuter de cette question lors d'une réunion du personnel.
  • Il est important d'informer les suppléantes et les suppléants et le personnel non enseignant du code de vie de l’école.
  • La cohérence est essentielle car les messages contradictoires peuvent causer du tort aux élèves.