Contenu principal

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z #

Companies starting with P

Parents mécontents

Fiche 18

Description du comportement observé

Un parent se présente à l’école et exige de rencontrer l’enseignante ou l’enseignant de son enfant afin de discuter d’une situation problématique.

Considérations

II est important de demeurer calme et de permettre au parent de s'exprimer.

Démarche d’intervention proposée

  • Prêter attention aux propos du parent. L’écoute attentive calmera ses frustrations, qu'elles soient justifiées ou non.
  • Ne pas se sentir obligée ou obligé d'affronter seule ou seul le parent dès qu'il le demande. Essayer de le rencontrer dans un endroit neutre comme une salle de réunion ou un bureau dès que cela convient.
  • Lui faire part brièvement des détails de l'incident et lui démontrer que l'on a à cœur le bien-être de son enfant.
  • User de patience et de souplesse. Éviter de prendre des notes ou d'enregistrer la conversation sans la permission du parent.
  • Si le mécontentement du parent persiste, voir à ce que les contacts avec l'école se fassent par l'intermédiaire d'une tierce partie, comme quelqu'un du conseil scolaire.
  • Lorsque les étapes précédentes n’ont pas permis de résoudre la situation, on peut avoir recours aux dispositions prévues dans la loi ou dans une politique du conseil scolaire. La Loi sur l'éducation confère le droit à la direction d'école de sommer un parent perturbateur de quitter les lieux. Le parent qui ne se plie pas à cette demande pourrait être traduit en justice.
  • Si le parent ne semble pas être dans une disposition permettant une discussion efficace, fixer un autre rendez-vous.
  • Si le parent est jugé menaçant, lui demander de sortir et appeler la police en cas de refus.

Stratégies de prévention

  • Placer des affiches aux portes de l'école indiquant clairement que toutes les visiteuses et tous les visiteurs doivent se présenter au secrétariat.
  • Le personnel enseignant doit discuter de la manière de réagir dans ces situations. Il est important de s'entendre sur des stratégies et une manière de procéder qui seront suivies par l'ensemble du personnel.
  • La personne assignée au secrétariat de l'école est souvent la première à devoir faire face à ces parents. Elle doit être bien formée et préparée à suivre une démarche précise.
  • Il faut établir un protocole avec les parents pour exposer leurs préoccupations et régler leurs différends avec le personnel enseignant. Ce protocole est rappelé régulièrement aux parents.

Perturbation dans la salle de classe

Fiche 20

Description du comportement observé

Un élève est absent depuis plusieurs jours et l'école doute de la raison fournie (maladie). L’enseignante ou l’enseignant découvre que celui-ci est victime de harcèlement de la part d'un autre élève et qu'il préfère rester à la maison. L’élève qui le harcèle le distrait en lui lançant des projectiles variés (par exemple, avions en papier) et en lui adressant constamment des propos insolents.

Considérations

Peu importe les détails, les élèves qui sont victimes de ce type de harcèlement sont incapables de poursuivre calmement leur travail et s’absentent pour des raisons de maladie. Leurs absences répétées sont remarquées par l'enseignante ou l'enseignant et les parents. Il s'agit d'une stratégie de la part de l'élève coupable pour attirer l'attention. C'est une version plus hostile du comportement qu'adoptent les élèves qui parlent toujours sans permission ou qui jouent les clowns de service. Il s'agit cependant d'un comportement qui constitue une véritable menace pour les autres élèves. Tous les élèves ont le droit d'apprendre et les enseignantes et les enseignants ont le droit d'enseigner.

Les suppléantes et les suppléants devraient être très bien informés quant au protocole en vigueur à l'école dans ces circonstances et connaître les cas problèmes. Un système de jumelage pourrait être utile pour les nouvelles suppléantes et les nouveaux suppléants.

Démarche proposée

  • Discuter du problème en privé avec l'élève dès que possible, préférablement après la confrontation. Lui rappeler les limites d'une conduite acceptable et lui demander comment il pourrait modifier son comportement.
  • Communiquer avec les parents dès l'apparition de ce genre de comportement. Se renseigner sur le contexte familial de l'enfant. Cela pourrait être utile puisque sa situation à la maison pourrait être un facteur dans sa quête d'attention et la manière de l'obtenir.
  • Changer l'élève de place ou réorganiser la classe si nécessaire. À la limite, faire transférer l'élève dans une autre classe si cette solution est acceptable. Il est important de rester à proximité des cas problèmes et de les garder dans son champ de vision en tout temps.
  • Éviter de punir toute la classe pour le comportement répréhensible d'un ou deux élèves.
  • Faire en sorte que les autres élèves ne fassent plus l'objet d'agressions physiques. Lorsque l'acte est suffisamment sérieux pour être considéré comme une agression au sens juridique, consulter la FICHE qui traite de ce problème sous la rubrique « Voies de fait ».
  • Rappeler aux élèves que le droit d'apprendre est assorti de la responsabilité de permettre aux autres d'apprendre.

Stratégies de prévention

  • La direction et le personnel enseignant devraient, dès le début de l'année, indiquer aux élèves les comportements qui sont acceptables à l'école et ceux qui ne le sont pas. Il faut avertir les élèves de ne pas toucher aux autres et leur expliquer ce qui constitue des voies de fait et les conséquences juridiques qui en découlent.
  • Lorsque l'occasion se présente, prendre le temps de revoir avec les élèves les comportements qui sont acceptables.
  • Prendre le temps de féliciter les élèves qui dérangeaient la classe par le passé, mais qui ont amélioré leur comportement.
  • Une session de formation ou une discussion au niveau du personnel de l'école sur la discipline coopérative, des stratégies de résolution de conflits et des techniques de confrontation et d'interpellation pourrait être utile.

Perturbation dans les corridors, dans la cour d’école ou lors de rassemblements et sorties

Fiche 19

Description du comportement observé

Des élèves recherchent l'occasion de déranger les autres en affichant un comportement agité et choquant, en mangeant ou en buvant même si c'est défendu et en transgressant d'autres règlements de l'école.

Considérations

Certains élèves croient que les règles normales de comportement ne s'appliquent pas à l'extérieur des murs de la classe. Les élèves doivent respecter les règlements lors de toutes les activités sanctionnées par l'école.

Démarche d'intervention proposée

  • Intervenir rapidement. Il ne faut pas laisser passer un comportement qui aurait été réprimandé en salle de classe.
  • Consulter l’annexe A – Liste de contrôle pour activités parascolaires.
  • Faire en sorte que tous les élèves connaissent les conséquences de leurs actions, même à l'extérieur de la salle de classe.

Stratégies de prévention

  • Rappeler fréquemment aux élèves que le respect des règlements de l'école est exigé pendant toutes les activités sanctionnées par l'école.
  • Le personnel enseignant et la direction devraient demeurer visibles en tout temps en guise de rappel des règlements de l'école. Une supervision et un encadrement adéquats demeurent la clé de la prévention.
  • S'assurer de la participation d'un nombre adéquat d'adultes pour accompagner les élèves lors des sorties, selon les politiques du conseil scolaire.

Plagiat et tricherie

Fiche 21

Description du comportement observé

L’élève remet un travail qui n’est pas de lui ou semble consulter des notes cachées durant une évaluation.

Considérations

Les examens à choix multiples sont les plus propices au plagiat et à la copie, surtout si les élèves sont assis très près les uns des autres. Le risque de plagiat est plus probable lorsque les mêmes travaux sont demandés d’année en année

Démarche proposée

  • Faire connaître aux élèves les conséquences du plagiat ou de la tricherie sur un test ou un travail.
  • Éviter d'accuser l'élève. Si les doutes sont fondés, chercher à obtenir l'aveu de l'élève. Si l'élève reconnaît sa culpabilité, prendre les mesures qui s'imposent conformément aux règlements de l'école, et ce, en consultation avec la direction. Ces mesures devraient inclure un appel aux parents.
  • Si l'élève persiste à nier sa culpabilité mais que vous avez de bonnes raisons de croire à un mensonge, consulter la direction et communiquer avec les parents
  • Imposer des conséquences qui inciteront l'élève à une réflexion sur l'honnêteté.

Interventions préventives

  • L’école devrait disposer de règlements clairs en ce qui a trait au plagiat et à la tricherie.
  • Les enseignantes et les enseignants devraient prendre le temps d'aménager le local en espaçant les pupitres convenablement et en rendant impossible l'accès au matériel défendu. Il serait opportun de se placer stratégiquement dans la classe et d'éviter d'être occupé à autre chose pendant la période d'examen.
  • Les enseignantes et les enseignants devraient périodiquement prendre le temps de définir le plagiat et de revoir les conséquences qui découlent de la copie du travail d'une autre élève ou d’un autre élève ou de d’autres sources. Il est important de discuter avec les élèves de l’honnêteté, des valeurs et des conséquences pour un tel manquement.

Port d’armes

Fiche 22

Description du comportement observé

L'enseignante ou l’enseignant constate ou apprend que l’élève dissimule une arme.

Considérations

Les armes n'ont pas leur place à l'école. Il faut agir rapidement, car cette situation pose des risques importants.

Démarche d’intervention proposée

  • En informer immédiatement la direction.
  • Évaluer la situation rapidement et avec soin. Prendre la situation au sérieux jusqu'à preuve du contraire.
  • Demander à l'élève de rendre l'arme, à moins qu'il ne l'utilise d'une manière menaçante. Si c'est le cas, appeler la police immédiatement. Ne pas essayer de saisir une arme de la main d'un élève.
  • Après avoir évalué les circonstances, déterminer s'il est opportun de rendre l'arme aux parents ou à la police.

Stratégies de prévention

  • Les règlements de l'école devraient indiquer clairement que toute arme est strictement interdite à l'école.
  • Le conseil scolaire et l'école devraient disposer de sanctions très claires pour le port et l'usage d'une arme à l'école.

Voir Annexe C – Lois et politiques