Contenu principal

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z #

Companies starting with M

Manque de respect et provocation

Fiche 15

Description du comportement observé

L’attitude négative de l'élève rend quasi impossible la communication avec l'enseignante ou l’enseignant. Elle ne tient pas vraiment du fait que l'élève utilise un langage vulgaire ou ne s'habille pas convenablement, mais se manifeste plutôt par une arrogance persistante et une hostilité marquée de sa part lorsqu'on le sollicite en classe. Le problème a atteint des proportions telles qu'il menace à la fois la réussite de l'élève dans une matière donnée et le maintien de la discipline pour l'ensemble des élèves. L’affront tantôt subtil et tantôt criant que l'élève semble déterminé à faire subir à l'enseignante ou à l’enseignant exige une attention immédiate.

Considérations

La Partie XIII de la Loi sur l'éducation donne l'autorité à l'enseignante ou à l'enseignant de prendre des mesures disciplinaires dans une telle situation. Il faut savoir faire la distinction entre le manque de respect et l'hostilité persistante. Le manque de respect de la part d’une élève ou d’un élève est susceptible d'être corrigé par le processus éducatif. L’hostilité, en revanche, est une réaction émotive contre laquelle la raison produit peu de résultats immédiats.

Démarche d’intervention proposée

  • Il faut éviter de succomber à ses émotions : ne pas élever la voix et éviter de faire écho au ton agressif de l'élève. En un mot, il faut éviter de laisser ses émotions prendre le dessus. Les affrontements en classe mènent inévitablement à des problèmes ultérieurs. Il est préférable de trouver une solution plus pacifique.
  • Commencer par parler en privé avec l'élève pour essayer d'identifier les causes profondes du problème.
  • Solliciter la collaboration d'une tierce partie si nécessaire. La direction ou un membre des services à l’élève peut servir de médiatrice ou de médiateur dans la discussion.
  • Si le comportement persiste, retirer l'élève de la classe.
  • Si la sécurité de l'enseignante ou de l'enseignant est menacée, mettre la police au courant du problème.

Interventions préventives

  • L’école doit disposer de directives claires pour faire face aux problèmes de comportement et doit prévoir une démarche à suivre qu'adopte l'ensemble du personnel enseignant pour retirer une ou un élève de la classe.
  • Lorsqu'une telle situation prend des proportions de crise, une annonce spéciale ou un code peut être diffusé au micro afin de mobiliser une équipe d'intervention. L’équipe devrait arriver rapidement, prête à retirer l'élève sans poser de questions.
  • Les enseignantes et les enseignants devraient recevoir une formation en médiation ou en résolution pacifique des conflits (interpellation, confrontation, etc.).

Manque d’intérêt pour les études Refus de travailler

Fiche 14

Description du comportement observé

L’élève se présente à l'école sans désir de travailler et mécontent du fait qu'il doive passer ses journées entières à l'école. Il ne démontre aucun intérêt pour la matière étudiée ni pour les discussions de groupe. Il rêvasse, dort ou offre un regard étonné lorsque l'enseignante ou l’enseignant l'interpelle. Régulièrement, il omet d’apporter son matériel et de faire ses travaux.

Considérations

Les règlements de l'école et de la Loi sur l’éducation indiquent clairement que tout le travail donné aux élèves doit être complété. L’influence du foyer est le facteur le plus important dans un tel cas. Y a-t-il abus ou négligence à la maison? Ce comportement est-il nouveau?

Démarche d’intervention proposée

  • Discuter du problème en question et des stratégies adoptées avec les parents de l'élève ainsi qu'avec les collègues qui sont touchés par ce problème.
  • Puisque l'enseignante ou l'enseignant agit à titre de conseillère ou de conseiller dans une telle situation, obtenir la collaboration d’un membre des services à l’élève.
  • Essayer de déterminer si une évaluation spéciale serait utile. L’enfant souffre-t-il d'un problème psychologique ou physique? S'agit-il d'une difficulté d'apprentissage? L’élève prend-il des médicaments? Est-il dispos? Mange-t-il suffisamment?
  • Encourager le succès de l'élève et essayer de susciter quotidiennement des expériences positives.

Stratégies de prévention

  • Il faut souvent donner à ce type d'élève des travaux dont les exigences sont claires et spécifier fermement la date de remise.
  • Un agenda ou un cahier de devoirs quotidiens peut aider l'élève à organiser son temps et son travail.
  • Prendre le temps d'évaluer les intérêts de l'élève et encourager son travail dans ces domaines.

Menaces de suicide

Fiche 17

Description du comportement observé

Une enseignante ou un enseignant prend conscience que l’élève a des pensées suicidaires.

Considérations

Les jeunes qui songent au suicide ne sont pas toujours motivés par un problème particulier et les signes de leur désespoir ne sont pas toujours évidents. Les raisons qui poussent les jeunes au suicide sont nombreuses et variées.

Les autorités scolaires et le personnel enseignant doivent savoir que d'autres tentatives se produisent souvent par imitation après une tentative initiale. Réagir à des menaces ou à un suicide ne relève pas de la discipline. C'est une situation qui doit être gérée à l'échelle de la classe et de l'école et qui comporte des conséquences sérieuses pour les élèves comme pour le personnel enseignant.

Quand il y a menace de suicide ou le soupçon d'un suicide possible, l'enseignante ou l'enseignant doit demander de l'aide puisque la sécurité de l'élève est compromise.

Démarche d’intervention proposée

  • Réagir sérieusement et immédiatement à toutes les menaces de suicide.
  • Faire appel à l'équipe des services à l’élève de l'école.
  • L’école doit communiquer avec les parents de l'élève.

Stratégies de prévention

  • L’école devrait organiser des ateliers sur la prévention du suicide et sur l'identification des symptômes.
  • Il est bon d'utiliser les ressources disponibles localement pour discuter de ce sujet avec le personnel et les élèves.
  • L’école et le conseil scolaire devraient se doter de directives et d'un protocole pour réagir à des menaces de suicide et au deuil qui résulte d'un suicide. Ce protocole devrait être coordonné par une équipe prédéterminée.

Menaces ou intimidation auprès d’un membre du personnel enseignant

Fiche 16

Description du comportement observé

Une enseignante ou un enseignant reçoit des appels téléphoniques ou des courriels anonymes, ou encore se fait abîmer ou voler ses biens.

Considérations

Une menace personnelle, quelle qu'elle soit, est sérieuse et relève de la police. Tous les incidents comportant des menaces justifient l'intervention de la police.

Démarche d’intervention proposée

  • Ne jamais passer les menaces sous silence.
  • Informer la direction de votre école et la police du harcèlement dont on est victime.
  • Prendre note de chaque menace ou manifestation de harcèlement.
  • Constituer un dossier avec les éléments qui peuvent servir de preuves et documenter le mieux possible chaque épisode.

Stratégies de prévention

  • Le personnel de l'école doit discuter de la manière de réagir à de tels incidents. Il est important de s'entendre sur des stratégies et sur un processus qui sera suivi systématiquement.
  • Le personnel peut faire appel au système téléphonique et aux nouvelles technologies disponibles pour retracer les appels et les courriels.