Contenu principal

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z #

Companies starting with C

Comportement d’intimidation

Annexe D

À faire au premier signe d’un comportement d’intimidation

  1. Décrire le comportement en termes clairs et directs.
  2. Intervenir en soulignant les répercussions sur les autres et en rappelant à l’élève le comportement qu’on attend de lui.
  3. La titulaire ou le titulaire de l’élève ou la personne à la direction devrait communiquer avec les parents, les informer qu’on a parlé à l’élève de son comportement et leur suggérer de transmettre le même message à la maison. Pour des raisons de confidentialité,ne pas révéler l’identité de l’autre élève impliqué.

À faire lorsque le comportement d’intimidation se répète

Malgré l’intervention qui a été pratiquée auprès de l’élève au premier signe du comportement d’intimidation, ce comportement se répète à l’égard du même enfant, d’un autre enfant ou de plusieurs autres enfants.

  1. Décrire le comportement en termes clairs et directs.
  2. Intervenir en soulignant les répercussions sur les autres et en rappelant à l’élève le comportement qu’on attend de lui.
  3. Confronter l’élève à propos de son comportement.
  4. Interdire le comportement et établir des limites :
  5. en disant à l’élève qu’un tel comportement n’est pas permis;
  6. en imposant des conséquences à ce comportement.

La personne à la direction devrait communiquer avec les parents pour les informer de l’incident et leur demander de les rencontrer individuellement. L’identité des autres élèves impliqués doit demeurer confidentielle.

Lors de la rencontre avec les parents, la personne à la direction et la titulaire ou le titulaire doivent :

  • discuter du comportement de l’élève et de l’intervention immédiate de l’école;
  • expliquer la procédure de l’école pour intervenir face aux comportements d’intimidation, ainsi que l’étape suivante pour aider leur enfant à apprendre des façons plus appropriées d’agir avec ses pairs.

À faire lorsque le comportement d’intimidation persiste ou est grave

Lorsque le comportement d’intimidation de l’élève ne change pas malgré l’intervention d’un adulte, et que la nature et la gravité du comportement sont suffisamment sérieuses pour causer un tort psychologique ou physique à d’autres élèves, le personnel de l’école continuera à décrire, intervenir, confronter et interdire, mais il devrait également signaler et référer le cas aux instances appropriées, au besoin.

  1. Décrire le comportement en termes clairs et directs.
  2. Intervenir en soulignant les répercussions sur les autres et en rappelant à l’élève le comportement qu’on attend de lui.
  3. Confronter l’élève à propos de son comportement.
  4. Interdire le comportement ou établir des limites :
  5. en disant à l’élève qu’un tel comportement n’est pas permis;
  6. en imposant des conséquences à ce comportement.
    La personne à la direction devrait communiquer avec les parents des deux élèves pour les informer de l’incident et leur demander de les rencontrer individuellement. L’identité des autres élèves impliqués doit demeurer confidentielle. Lors de la rencontre avec les parents de l’élève responsable de l’intimidation, la personne à la direction et la titulaire ou le titulaire de l’élève devraient :
  1. discuter du comportement de l’élève et de l’intervention immédiate de l’école;
  2. expliquer la procédure de l’école pour intervenir face aux comportements d’intimidation, ainsi que l’étape suivante pour aider leur enfant à apprendre des façons plus appropriées d’agir avec ses pairs.
  3. Signaler et référer le cas aux instances appropriées, au besoin.

Voir la fiche 9 – Harcèlement et la fiche 24 – Taxage

Comportements et langage à caractère sexuel

Fiche 8

Description du comportement observé

L’élève s’exprime régulièrement par des gestes ou un langage à caractère sexuel. Considérations Les incidents de « comportements indécents » à l'école peuvent être nombreux et de nature variée : gestes, paroles par un seul élève, activités sexuelles entre élèves... Le personnel enseignant et l'administration scolaire doivent faire preuve de jugement dans de tels cas. Les opinions sur ce qui est bien ou mal, sur ce qui est acceptable ou inacceptable, sont plus variables dans ce domaine que dans d'autres. Faites preuve de sensibilité, mais agissez avec cohérence. Les considérations juridiques sont importantes : certains incidents doivent être confiés à la police et aux tribunaux. L’évaluation de chaque cas doit tenir compte de l'âge de l'élève ou du groupe d'élèves impliqués. Il faut se poser les questions suivantes : S'agit-il d'un premier incident ou d'un comportement habituel? Quelle est la gravité de l'incident? S'agit-il d'un geste accidentel ou d'un geste intentionnel posé dans le but de faire du mal aux autres ou de les choquer? Différents types d'intervention s'imposeront selon la gravité ou la nature du problème. La collaboration des parents est essentielle.

Démarche d’intervention proposée

  • Vérifier la politique du conseil scolaire avant de prendre des mesures disciplinaires.
  • Informer la direction immédiatement.
  • Évaluer avec soin le sérieux de l'incident, ainsi que les considérations juridiques qui pourraient influencer la décision.
  • Au besoin, faire appel à l'intervention d'une conseillère ou d'un conseiller, d'une travailleuse sociale ou d'un travailleur social, au niveau du groupe ou individuellement, selon les circonstances.
  • Ne pas dénoncer l'ensemble des comportements sexuels et se limiter aux commentaires reliés au comportement mal choisi.

Stratégies de prévention

  • Les directives de l'école en ce qui a trait aux comportements mal choisis devraient créer un environnement qui minimise la possibilité que surviennent de tels incidents. Les élèves doivent comprendre que ces directives reflètent les mœurs publiques de la communauté dans son ensemble, et qu'elles existent pour sa protection personnelle.
  • Même les gestes sexuels plus innocents, comme les baisers prolongés dans les corridors, peuvent être gênants pour les autres. Il faut discuter de ce problème avec les élèves et les encourager à être sensibles aux autres.
  • Les ateliers et les pièces de théâtre qui traitent de ces questions peuvent offrir un prétexte à des discussions utiles sur ce sujet.

Consommation d’alcool et activités parascolaires

Fiche 6

Description du comportement observé

Des élèves ont consommé de l'alcool avant ou pendant une activité parascolaire. Considérations L’usage d'alcool lors d'événements sociaux ou la présence à ces événements d'élèves en état d'ébriété constitue un sérieux problème. Les enseignantes et les enseignants doivent gérer la situation avec ces élèves avec beaucoup de doigté, en demeurant conscients des difficultés qui peuvent surgir pendant ou après l'événement. Une mineure ou un mineur en possession d'alcool commet un délit criminel. Les enseignantes et les enseignants pourraient être tenus responsables si l'élève en état d'ébriété se blessait. Qu'il s'agisse d'une bagarre, d’un accident de voiture alors que l'élève est sous l'influence de l'alcool ou simplement d'une chute dans les toilettes, ils pourraient être tenus responsables s'ils n'interviennent pas dès qu'ils sont informés de la présence d'alcool.

Démarche d’intervention proposée

  • Appeler les parents immédiatement pour qu'ils viennent chercher leur enfant. L’élève doit pouvoir rentrer chez lui en toute sécurité et le plus rapidement possible. Ne pas le laisser partir seul, à pied ou en voiture.
  • Suspendre l'élève de son droit de présence à d'autres événements du genre.
  • Saisir l'alcool en présence de témoins.
  • Faire de son mieux pour garder l'élève en sécurité jusqu'à ce que ses parents viennent le chercher.

Stratégies de prévention

  • Faire en sorte que tous les élèves connaissent le règlement concernant la présence et la consommation d'alcool à une activité parascolaire et sachent que les mêmes conséquences seront appliquées systématiquement à tous les élèves qui l'enfreignent.
  • Il peut être utile de remettre aux parents, au début de l’année scolaire, un feuillet d'information sur les règlements de l'école reliés aux activités parascolaires.
  • La direction de l’école doit s’assurer que les enseignantes et les enseignants chargés de surveillance lors de ces événements connaissent leurs responsabilités et les procédures à suivre en cas d’incidents.