Contenu principal

Reflet de la société dans laquelle elle évolue, l’école franco-ontarienne a été transformée ces dernières années par de nouvelles réalités sociales et économiques auxquelles les nouvelles enseignantes et les nouveaux enseignants sont confrontés.

Par exemple, la fréquence accrue des troubles de comportement est un phénomène récent qui se vit tant en milieu rural qu’en milieu urbain. Aussi, avec la pratique d’intégration des enfants en difficulté, il faut avoir recours à des travailleuses sociales ou des travailleurs sociaux, des psychologues et du personnel spécialisé des conseils scolaires qui font l’évaluation et fournissent de l’aide approprié. Il arrive aussi que des aides-enseignantes et des aides-enseignants ou des éducatrices et des éducateurs accompagnent ces élèves.